Cameroun/Crise anglophone : L’Armée capture deux suspects séparatistes après une Task Force au Nord-Ouest

104

L’information a été rendu publique sur les plates-formes de communication de l’Armée camerounaise. En dehors de la capture des deux suspects, le bilan du matériel saisi est important.

Le Task a été possible grâce un renseignement parvenu au niveau de l’Armée par l’intermédiaire du Préfet de la Manyu. « Sur la base d’un renseignement reçu par Mr le Préfet de la Manyu faisant état de la présence de nigérians très suspects dans une maison à Nchang après Besong Abang une Task Force a été constituée à l’effet de procéder à une reconnaissance », peut-on lire sur la page Facebook et le compte twitter de l’Armée.

Le Bilan se présente comme suit :

– 02 suspects capturés (exploitation en cours)

-07 pains d’explosifs

-13 bouteilles d’explosifs

-03 batteries,

-des cordeaux détonants,

-une cinquantaine de détonateurs,

-01câble électrique.

-01 arme de chasse+ 20 munitions de cal 12

-01 émetteur-récepteur

-01 moto,

-01 ordinateur portable,

-plusieurs bouteilles de gris-gris.

Les forces de défense se félicitent de la collaboration fructueuse entre l’Armée, la population et les autorités administratives. « Cette opération est un modèle du genre de collaboration Populations-Autorités administratives-Forces de Défense et de Sécurité: aucun coup de feu pour le les résultats ci-dessus », conclue le service de communication de l’Armée.

Pour rappel, un autre raid de l’armée le 26 novembre 2018 a permis de saisir entre les mains des séparatistes 10 armes de chasse + 01 canon récupérés, 56 munit° cal 12 récupérées et 11 téléphones. D’après l’armée, les terroristes utilisait l’école du village comme base ils ont été surpris et ont fuit abandonnant armes et matériels divers qui ont été détruits.

Ci-dessous les matériaux récupérés par l’armée lors du Task Force.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here