Cameroun/Crise Anglophone: Des sécessionnistes détruisent un pont dans le Nord-Ouest

104

Une fois de plus les sécessionnistes ont porté un coup aux infrastructures routières du Cameroun

Cette fois-ci, c’est le pont reliant Bamali et Ndop et plusieurs autres routes qui ont été bloquée rendant impossible les déplacements des usagers de la région.

Situé dans le département de Ngo-Ketunjia (région du Nord-Ouest), le pont reliant Bamali et Ndop a été coupée du reste de la région depuis la nuit du 21 au 22 septembre 2018, indiques des sources sécuritaires.

Dans la même nuit, ce groupe de terroriste a coupé des troncs d’arbres et barré les axes routiers qui mènent à Ndu, Njilah, Njipnkang et Mbongong dans le Nord-Ouest.

Cet acte rappelle celui du dimanche 9 septembre dans la localité  d’Akum (à environ 10 km de Bamenda) où ils avaient pu empêcher les entrées et les sorties des voyageurs au moyen des bulldozers, faisant au passages un mort et des blessés.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here