Sport

Cameroun-Canada : les meilleures Lionnes du match

Pour sa première sortie au mondial France 2019, le Cameroun est passé à la trappe (0-1) contre une équipe du Canada plus à l’aise balle au pied. Malgré le résultat négatif, qui a tiré son épingle du jeu, qui est passé à coté de son match? Retrouvez les notes des Lionnes indomptables après leur défaite contre les Canucks.

Annette Ngo Ndom (5,5) : La gardienne de but camerounaise, vivement critiquée ces derniers temps pour ses mauvais rendements, a fait parler son expérience. La joueuse de 34 ans a été quasi-impeccable dans ses interventions. Une meilleure sortie sur le corner de Janine Beckie aurait, peut-être évité le but de Kadiesha Buchanan et, sans doute récompensé son bon match.

Marie Aurelle Awona (5,5) : La sociétaire de Dijon est restée autoritaire dans ses interventions, surtout face à la redoutable Margaret Sinclair. Petits déchets dans les relances, mais surtout une bonne couverture assurée tout au long de la rencontre.

Christine Mani (5) : La  »capitaine courage » a essayé de montrer l’exemple à travers son engagement. Tres lente dans les duels, elle a éprouvé d’énormes difficultés sur le plan athlétique.

Estelle Johnson (8) : Madame propre ! La joueuse de 31 ans a été, et de très loin; la meilleure Lionne indomptable au stade de la Mosson de Montpellier. Efficace dans les duels, impeccable dans les relances balle au pied, imperturbable dans les airs, Estelle Laura Johnson est sans doute l’une des causes de la contre-performance de la redoutable buteuse canadienne, Margaret Sinclair. Un regret cependant, l’arrivée tardive de ce talent dans la tanière.

Yvonne Leuko (5) : Très combative, la joueuse de 27 ans a été perturbée par la vitesse de la virevoltante Nichelle Prince. Rompue à la tache défensive, elle n’a pas pu se projeter sur son coté afin de créer du surnombre offensif.

Falonne Meffometou (4) : Rencontre compliquée pour la sociétaire de l’En-avant Guingamp. Dans un systeme défensif à cinq, elle est restée clouée à sa ligne, souvent dépassée par la pointe de vitesse des Canadiennes. Elle a gratifié le public de Montpellier d’un dégagement en retournée en début de rencontre – de quoi assurer le spectacle.

Raissa Feudjio (3,5) : L’habituelle patronne du milieu camerounais a livré un match brouillon. La métronome des Lionnes indomptables n’a pas pu distiller des balles aux joueuses offensives. En difficulté pour ressortir proprement le ballon, elle a multiplié des erreurs techniques tout au long de la rencontre. Un réveil ferait du bien contre les Pays-Bas.

Jeannette Ngock Yango (4) : La joueuse de 26 ans a brillé par son engagement à la récupération. Mais les nombreuses fautes et le manque de justesse technique n’ont presque pas récompensé sa volonté. Elle a cédé sa place à Meyong Menene à la 82e minute.

Nchout Ajara (3) : Ses accélérations en tout début de rencontre ont émerveillé le public de la Mosson. Pourtant, elle a été invisible tant sur les phases offensives que défensives à partir du second quart-d’heure de jeu. Alain Djeumfa a mis fin à ses souffrances en la sortant à la 67e minute- remplacée par Michelle Akaba.

Marlyse Ngo Ndoumbouk (2,5) : Choisie pour palier au forfait de Michaela Abam, la joueuse au mètre 91 n’a pas connu une soirée rose. Le carton jaune reçu à la 37e minute de jeu l’a sortie de son match. Une passe mal appuyée pour sa gardienne a causé le corner à l’origine du but. Elle a cédé sa place à Gaelle Enganamouit à la 68e minute.

Gabrielle Aboudi Onguene (4) : Ses échappées dans les premières minutes auguraient du meilleur. Le  »petit vélo » a pourtant vite fait de tomber dans les crises d’humeur accompagnées d’un manque de justesse technique.

Gaelle Enganamouit (4) : Entrée en jeu à la 67e minute, la meilleure buteuse du Cameroun en phase finale de Coupe du monde n’a pas brillé. Elle a tenté quelques centres qui n’ont pas apporté un véritable danger dans la défense canadienne.

Michelle Akaba (3) : L’entrée en jeu de la joueuse de Besiktas en Turquie n’a pas changé le visage offensif du Cameroun. Elle n’a pas fait mieux que Nchout Ajara.

Charlène Meyong Menene : Pas notée

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page