Cameroun: Camrail et 09 de ses employés déclarés coupables dans l’accident d’Eseka

33

À quelques jours de la commémoration de l’accident ferroviaire d’Eséka le 21 octobre 2016, le tribunal de première instance d’Eseka a donné ce mercredi 26 septembre 2018 le verdict du procès judiciaire qui oppose la Camrail et les familles des victimes.

D’après le juge du tribunal de première instance d’Eseka, l’ancien directeur général Didier Vandenbon, sont déclarés coupables d’activités dangereuses, d’homicide involontaire et de blessures involontaires. L’affaire au moment où, nous mettons l’article en ligne est en délibérée et les peines infligées pourraient être connues ce soir, après avoir examiné les arguments des parties civiles.

« Nous sommes fiers d’avoir participé à faire bouger les lignes dans ce pays », a réagi Me Guy Olivier Moteng, un des avocats des victimes, à l’énoncé du verdict chez nos confrère de Jeune Afrique.

Un autre procès concernant Bolloré et Camrail est encore en cours du côté de Douala.

Pour rappel, La catastrophe ferroviaire d’Eseka avait coûté la vie, selon un bilan officiel, à 79 personnes.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here