Politique

Cameroun : Accusé d’avoir détourné les primes des enseignants, Jacques Fame Ndongo s’explique  

Alors que les langues se délient sur les réseaux sociaux dénonçant la gestion de « la prime de modernisation de la recherche universitaire », Jacques Fame Ndongo, ministre en charge de l’Enseignement supérieur, à travers un communiqué publié le 17 avril 2020 par la cellule de communication de l’institution dont il a la charge, rassure les bénéficiaires de la disponibilité des fonds.

Jacques Fame Ndongo (c) Droits réservés 

Dans le communiqué du chef de la Cellule de Communication du MINESUP, Jean Paul Mbia, on apprend que « Les documents relatifs au paiement de la prime concernée 3 339 420. 000 (trois milliards trois cent trente-neuf millions quatre cent vingt mille) FCFA, ont été transmis par le ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur, à M. le ministre des Finances, qui a déjà pris toutes les dispositions appropriées pour le paiement effectif de ces primes dans les délais raisonnables, sans préjudice de la conjoncture économique ».  

Le MINESUP appelle les enseignants à la patience, et leur demande de « faire confiance au ministère des Finances qui a toujours traité avec diligence et efficacité, les dossiers sensibles »

Cette sortie intervient après une alerte lancée le 17 avril par le journaliste Boris Berthold sur les réseaux sociaux, accusant le ministre Jacques Fame Ndongo d’avoir détourné les primes des enseignements, notamment un reliquat du dernier trimestre de l’année 2019, et celles du premier trimestre 2020.

Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page