Cambodge: Un couple arrêté pour avoir mangé des animaux en voie de disparition

41

Une femme a été arrêtée après s’être filmée en train de dépecer, cuisiner et manger des animaux en voie de disparition. Ah Lin Tuch avait pour intention de gagner de l’argent sur Youtube.

Elle a suscité l’indignation devant son choix de nourriture, alors qu’elle présentait une vie «survivaliste». Elle a mangé:

-Un chat de pêche en voie de disparition

-Un gros lézard

-Plusieurs espèces d’oiseaux protégées

-Un roi cobra

-Un requin

-Des Grenouilles

Cambodge: Un couple arrêté pour avoir mangé des animaux en voie de disparition

Cependant, les téléspectateurs l’ont signalée lorsqu’ils ont réalisé que de nombreux animaux qu’elle mangeait près de chez elle à Phnom Penh, au Cambodge, étaient en fait des espèces protégées.

Elle et son mari Phoun Raty ont été traqués par le ministère de l’Environnement du pays et se sont excusés publiquement pour «avoir détruit notre faune».

Cambodge: Un couple arrêté pour avoir mangé des animaux en voie de disparition

Le couple a affirmé qu’ils ont acheté ces espèces «dans un marché local» puis l’ont cuit.
Les responsables de l’environnement étudient maintenant si les animaux ont été tués dans la nature ou achetés à des stands illégaux, en préparant les poursuites.

Cambodge: Un couple arrêté pour avoir mangé des animaux en voie de disparition

Ah Lin a dit:«Je ne sais même pas quel genre d’animaux ou d’oiseaux nous avons utilisé ou leur impact sur la conservation de la faune. »

Phoun, le mari d’Ah Lin, a déclaré qu’ils avaient l’intention de gagner leur vie grâce à la chaîne de médias sociaux qui leur avait jusqu’ici valu 500 $ pour les publicités sponsorisées par Google sur les clips.

Auteur:

Cambodge: Un couple arrêté pour avoir mangé des animaux en voie de disparition

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d’ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.

[email protected]

Afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here