Faits divers

Burkina Faso : 11 trafiquants présumés de drogue meurent soudainement au même moment dans les locaux de l’unité antidrogue de Ouagadougou

Onze personnes détenues en garde à vue dans le cadre d’une enquête de la police sont décédées dans la nuit de dimanche à lundi dans les locaux de l’Unité antidrogue (UAD) de Ouagadougou (Burkina Faso), rapporte un communiqué du ministère de la Sécurité.

Les victimes décédées sont des personnes soupçonnées de trafic, de consommation ou de vente de stupéfiants aux dire de la procureure du Burkina Faso . Les défenseurs des droits de l’homme se sont intérrogé sur les circonstances qui ont conduit la mort de ces onze personnes dans une cellule lors de leur garde à vue.

Poussant leur interrogation sur le nombre de détenus se trouvant dans la cellule de l’unité antidrogue. A en croire la procureure, des médecins légistes ont ont été réquis à l’effet de procéder à des examens et autopsies nécessaires dans le cadre d’une enquête qu’elle a ouverte. Pour l’heure, plusieurs questions restent encore sans réponse.

Source : Rumeurs d’Abidjan.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page