Ballon d’Or : Joie, frustration, ambition… Un trophée qui fait réagir

37

Retrouvez les principales réactions après l’attribution du Ballon d’Or 2018. Alors que Luka Modric savoure son sacre, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé ne sont pas passés loin. Dauphin du Croate, Cristiano Ronaldo n’était pas présent à Paris.

Luka Modric (1er du classement)

Je suis fier et honoré, ce sont des émotions extraordinaires difficiles à décrire. Je voudrais simplement remercier ceux qui m’ont permis d’être là ce soir : mes coéquipiers, mes entraîneurs, tous les salariés du Real, ceux qui ont voté pour moi et bien entendu ma famille, qui me permet de m’épanouir jusque dans mon métier.

Antoine Griezmann (3eme du classement)

Il ne fallait pas être à la maison les deux premiers jours quand on me l’a dit (rires). Mais sinon, c’est une immense fierté d’être sur le podium, d’être champion du monde. Pour respect pour mes coéquipiers de profession, je me devais d’être là ce soir. C’est une grande soirée pour fêter les vainqueurs. Je compte maintenant sur mes partenaires en sélection et en club pour que je prenne la place de Luka Modric l’année prochaine.

Kylian Mbappé (4eme du classement)

Une déception ? Oui et non. Quand on est un compétiteur, on joue toujours pour gagner. Mais, malgré tout ce que j’ai fait, et j’ai fait de belles choses, il me manque encore des choses pour regarder les lauréats du Ballon d’Or dans les yeux. C’est à moi de continuer à travailler, à évoluer pour revenir et les regarder dans les yeux. Le football, ce sont de détails, et il m’a manqué des détails. Je suis passé à côté là où un Ballon d’Or ne passe pas à côté. Je peux encore améliorer mon efficacité. Je dois me focaliser sur moi et sur ce que je peux faire. Je peux faire encore mieux.

StarAfrica.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here