Actualités

BAD – Adesina : Obasanjo pour un front contre le « mépris » des Américains

L’ancien président nigérian en appelle à l’unité des Africains contre la demande du trésor américain d’enquêter sur le président de la BAD, le Nigérian Akinwunmi Adesina accusé de prévarication.

C’est peu dire que la demande d’enquête du Trésor américain à l’encontre du président de la Banque africaine de développement (BAD) Akinwunmi Adesina pour « prévarication », passe mal à la gorge, voire irrite carrément Olusegun Obasanjo.

Et l’ancien président du Nigeria (1976-1979 et 1999-2007) ne s’est pas empêché de le faire savoir dans une lettre adresée à 12 ex-chefs d‘État africains dont Thabo Mbeki d’Afrique du Sud et John Kufour du Ghana.

Mais ce n’est pas tout. L’ex-général d’armées de 83 ans propose à ses collègues de se mettre en ordre de bataille pour défendre non seulement le président de la BAD, mais aussi et surtout l’institution financière continentale.

« Si nous ne nous levons pas et ne défendons pas la Banque africaine de développement, cela pourrait signifier la fin de la BAD car sa gouvernance sera détournée de l’Afrique. L’Afrique devait se lever et ne pas permettre que ses institutions soient indûment contrôlées par des pays non-africains », peut-on lire dans le document.

Dans une longue lettre rendue publique le 22 mai dernier, Steven Mnuchin, secrétaire américain au Trésor, demandait « une enquête approfondie » sur le « comportement contraire à l‘éthique, « l’enrichissement personnel et le favoritisme », formulées début avril par des « lanceurs d’alerte ».

Des incriminations rejetées pourtant par le comité d‘éthique de la BAD. Une décision qui procède selon Obansanjo, des « réalisations » d’Adesina au sein de la BAD.

Vu l’aura dont il jouit à travers tout le continent, cette sortie d’Olusegun Obasanjo doit à coup sûr mettre du baume au cœur d’Akinwunmi Adesina. Lui qui, bien qu‘étant unique candidat pour l’instant, à l‘élection d’août prochain pourrait peiner à décrocher un second mandat de cinq ans à la tête de la BAD.


>>> LIRE AUSSI : Le patron de la BAD, accusé de prévarication répond à ses détracteurs


>>> LIRE AUSSI : Washington demande une enquête contre le président de la BAD

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page