Société

Baccalauréat 2019 : l’OBC propose aux candidats, l’Epreuve de littérature sur une tribune d’Oswald Baboke

L’Office du Baccalauréat du Cameroun a choisi de soumettre ce lundi 27 mai 2019, aux candidats du Baccalauréat A-ABI, au sujet de type I (contraction de texte et discussion) de littérature un extrait de texte d’une tribune de M. Bakoke publié dans le quotidien gouvernemental le 04 septembre 2017.

Oswald Baboké – capture photo

Le Journaliste Alex Gustave Azébazé pense que nous sommes « Au Cameroun des examens organiques ! ». « Décidemment, nos concepteurs d’épreuves d’examen officiels n’ont plus d’yeux que pour les textes des hauts fonctionnaires de l’Etat ! Exemple : l’épreuve de littérature au baccalauréat A session mai/juin 2019. Ce n’est autre chose qu’une tribune du Directeur adjoint du cabinet civil du président de la république, Oswald Baboke paru dans Cameroon Tribune, le quotidien gouvernemental camerounais ! Messieurs et dames de l’office du Bac, c’est sûr que vous resterez longtemps en fonction », ajoute le patron d’AGA Médias.

Contrairement au journaliste, d’autres pensent plutôt que c’est à l’honneur de ce diplomate de formation originaire de Dimako dans l’Est du pays. Bien plus, c’est un hommage mérité à cette figure effacée mais déterminante du dispositif organisationnel de la Présidence de la République, estime la tendance favorable au DCC Adjoint.

Epreuve en question – DR

Le Lycée de Mendong dans l’arrondissement de Yaoundé 6 a fait parler de lui à deux réprises au cours de cette année académique. La première fois, un extrait du livre  » L’urgence de la Pensée  » de Maurice Kamto a créé la polémique parce que proposé aux étudiants de terminale. Quelques semaines après c’est un extrait du discours du chef de l’Etat Paul Biya en 2011 lors de la présentation des vœux du Corps diplomatique, qui est proposé en ECM aux élèves de Terminale.

Pour rappel, 138 583 candidats affrontent depuis ce lundi les épreuves écrites du baccalauréat de l’enseignement général, contre 115 359 candidats pour l’année dernière, soit une hausse de 23 226 candidats, rapportent les chiffres obtenus auprès de l’Office du baccalauréat du Cameroun (OBC).

Pour ce premier diplôme universitaire sanctionnant la fin du cycle secondaire, les candidats composent dans 297 sous-centres répartis dans les dix régions du pays. Selon les organisateurs, toutes les dispositions ont été prises pour le bon déroulement des examens.


Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page