Politique

Auréole Tchoumi : « La signature du chef de l’État a été falsifiée par la présidence pour manipuler le peuple »

Joint au téléphone le mercredi 1er avril 2020, le Journaliste, chroniqueur et analyste politique Auréole Tchoumi s’est exprimé sur ABK Radio dans ABK Matin du 01 avril 2020 au sujet de la prétendue signature falsifiée du Chef de l’Etat sur des décisions prises par lui ces derniers jours.

Auréole Tchoumi – capture photo

Depuis quelques jours, des rumeurs persistent sur la mort du Président de la République, même si le ministre de la communication a fait un démenti. Le mardi 31 mars 2020, Franck Biya a été présenté comme le dauphin de son père. Le MRC et le PAP à travers leurs responsables ont demandé au président de se prononcer sur le covid-19 qui s’est invité au Cameroun. Dans la foulée, le Chef de l’Etat a pris d’importantes décisions, dont les plus récents sont les nominations au sein de l’armée.

La falsification de signature pour la manipulation du peuple

À travers sa sortie sur la radio ABK émettant à Douala et sur internet, l’homme des médias Auréole Tchoumi estime que la signature du président de la République sur ces documents a été falsifiée dans le but de manipuler le peuple. « La signature du chef de l’État a été falsifiée par la présidence pour manipuler le peuple. Qu’on nous dise où est le chef de l’Etat… Je commence à croire à la thèse selon laquelle le Chef de l’Etat serait mal portant et a décidé de se mettre en Confinement.», déclare le chroniqueur.

La préparation de la succession de Paul Biya

Auréole Tchoumi pense que son entourage prépare sa succession au sommet de l’Etat et qu’elle veut profiter de la crise sanitaire qui sévit en ce moment au Cameroun pour mettre en branle cette idée. « Il y a des gens qui sont en train de préparer la succession de Paul Biya. Les forces tapies dans l’ombre vont profiter du Coronavirus pour préparer une transition rapide », poursuit l’analyste politique.

Pas de prévention du Covid-19 à la Mairie de Djombé Penja

Si plusieurs mairies ont pris des mesures pour lutter contre le covid-19 au Cameroun, ce n’est pas le cas à la Mairie de Djombé Penja selon le journaliste. « A la Mairie de Djombé Penja, on a rien comme eau et savon en guise de prévention contre le Coronavirus », affirme Auréole Tchoumi.


Newsletter :

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page