Atchadam est un géant au pied d’argile sans structure de terrain – Jean-Pierre Fabre

20

Alors que le médiateur ghanéen Nana Akuffo-Addo est annoncé au Togo la semaine prochaine pour la reprise du dialogue politique, une guerre de leadership s’est installée entre deux poids lourds de l’opposition, Jean-Pierre Fabre et Tikpi Atchadam. Cette guerre de leadership est révélée par la Lettre du Continent.

Ci-dessous l’article de la Lettre du Contient

Dans l’attente de la reprise du dialogue inter-togolais, les deux leaders de l’opposition Jean-Pierre Fabre, de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), et Tikpi Atchadam du Parti national panafricain (PNP); s’empoignent sur la stratégie à suivre face au pouvoir de Faure Gnassingbé.

Qualifié en privé de « géant au pied d’argile sans structure de terrain ni expérience politique » par le président de l’ANC, le PNP s’oppose à un prolongement de la trêve des manifestations de rue, à Lomé et dans les grandes villes du Togo, et ce contre l’avis des autres formations formant la Coalition des 14.

Ces divergences sont apparues lors d’une réunion, le 16 mars, à Gbadago, quartier de la capitale togolaise où se trouve l’Etat-major de Fabre. Le PNP a souhaité une reprise immédiate des marches de protestation. L’argent est un autre point de discorde. Le patron du PNP est critiqué pour n’avoir jamais participé financièrement à l’organisation des mêmes manifestations depuis leur lancement, en août dernier.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here