Apple passe la barre des 1.000.000.000.000 de dollars de capitalisation

94

Apple, le groupe américain connu pour avoir révolutionné le monde de l’informatique avec ses téléphones et ses tablettes, est devenu jeudi la première entreprise privée à valoir plus de 1.000 milliards de dollars en Bourse.

Ce cap symbolique a été franchi quand l’action a atteint vers 15h50 GMT le prix de 207,05 dollars à Wall Street.

Selon des documents boursiers dévoilés mercredi après la clôture et actualisant le nombre de ses titres en circulation au 20 juillet, l’action de la marque à la pomme devait atteindre 207,05 dollars pour franchir ce cap, soit s’apprécier encore de 2,75%.

Des résultats trimestriels salués par les marchés dès mercredi

Le groupe informatique américain Apple avait bondi de 5,89% mercredi à Wall Street après des résultats jugés solides, clôturant à 201,50 dollars et se rapprochant un peu plus des 1.000 milliards de capitalisation boursière.

Les investisseurs ont salué mercredi les résultats trimestriels de la marque à la pomme publiés la veille. Ils se sont révélés meilleurs que prévu par les marchés, avec notamment un bénéfice net qui a bondi de 30%, à 11,5 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires était également meilleur qu’anticipé, à 53,27 milliards de dollars (+17%).

Bien que les ventes de ses smartphones se soient révélées, en volume, un peu en dessous des anticipations, avec 41,3 millions d’unités écoulées (+1%), Apple a fait largement plus que le compenser grâce à une hausse des prix de vente. Le chiffre d’affaires de ce segment a ainsi bondi de 20% pour atteindre près de 30 milliards de dollars.

Cela est notamment dû à la sortie en 2017 de l’iPhone 8 et surtout de l’iPhone X, dont le prix démarre aux États-Unis à près de 1.000 dollars.

Le titre de référence de la Silicon Valley a bondi de plus de 50.000 % depuis son introduction en bourse le 12 décembre 1980 (39 cents par action constant), dépassant de loin l’augmentation d’environ 2.000% du S&P 500 sur près de quatre décennies. La valeur boursière d’Apple est supérieure à la capitalisation combinée d’Exxon Mobil, Procter & Gamble et AT&T, et représente aujourd’hui 4% du S&P 500.

Du garage aux 1.000 milliards

Commencé dans le garage du co-fondateur Steve Jobs en 1976, Apple a changé la façon dont les consommateurs se connectent entre eux et comment les entreprises effectuent leur commerce quotidien.

Steve Jobs, l’un des trois fondateurs emblématiques, a été chassé d’Apple au milieu des années 1980, pour revenir une décennie plus tard et sauver l’entreprise informatique en quasi-faillite. Il a lancé l’iPhone en 2007, abandonnant « Computer » du nom d’Apple et inondant l’industrie du téléphone portable. Pendant ce temps, Apple a évolué de la vente d’ordinateurs personnels Mac pour devenir une société qui a révolutionné les usages du téléphone mobile.

Jobs, qui est décédé en 2011, a été remplacé en tant que Pdg par Tim Cook, qui a doublé les bénéfices de l’entreprise, mais a peiné pour développer de nouveaux produits cherchant à réitérer le succès de l’iPhone – qui par ailleurs a vu ses ventes baisser ces dernières années à cause d’une forte concurrence de Samsung et des smartphones « made in china ».

En 2006, l’année avant le lancement de l’iPhone, Apple a généré moins de 20 milliards de dollars de chiffre d’affaires avec un bénéfice net de près de 2 milliards de dollars. L’année dernière, ses ventes avaient plus que quintuplé pour atteindre 229 milliards de dollars, soit le quatrième plus haut niveau du S&P 500.

Les dix plus grosses entreprises en Bourse

1 Apple, informatique, États-Unis:
1.000 milliards de dollars
2 Amazon, commerce électronique, États-Unis:
881,8 milliards de dollars
3 Alphabet (maison mère de Google), internet, États-Unis:
851,8 milliards de dollars
4 Microsoft, informatique, États-Unis:
817,9 milliards de dollars
5 Facebook, réseau social, États-Unis:
500,7 milliards de dollars
6 Berkshire-Hathaway, holding diversifiée, États-Unis:
489,8 milliards de dollars
7 Alibaba, commerce électronique, Chine:
469,1 milliards de dollars
8 Tencent, internet, Chine:
418,4 milliards de dollars
9 JPMorgan Chase, banque, États unis:
386,5 milliards de dollars
10 Johnson and Johnson, pharmacie, États-Unis:
355,6 milliards de dollars
(avec agences)

(avec latribune.fr)

afrik53.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here