Actualités

Antonio Guterres invite les pays développés à la solidarité

Le Secrétaire, général des Nations Unies, Antonio Guterres, appelle les pays développés à soutenir le monde en développement dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

“La pire chose qui puisse arriver est de supprimer la maladie dans les pays développés, mais de la laisser se propager comme un incendie dans le monde en développement, où des millions de transmissions auront lieu, des millions de personnes qui mourront et le risque de mutation serait là” , ce qui signifie que le virus pourrait réapparaître de manière à ce que même les vaccins qui, je l’espère, seront bientôt développés, ne puissent plus l’arrêter. Il est donc dans l’intérêt des pays développés de soutenir le monde en développement dans ses combats “, a déclaré Antonio Guterres, Secrétaire, général des Nations Unies.

Antonio Guterres s’est par ailleurs dit satisfait du rapprochement circonstantiel entre israéliens et palestiniens…

“Dans la lutte contre COVID-19, l’Autorité palestinienne et Israël ont pu travailler ensemble, même si nous connaissons l’extrême division politique qui existe entre les deux. Je vois donc une conscience claire émerger qu’il est temps d’arrêter les conflits afin de se concentrer nos efforts dans la vraie guerre à laquelle nous sommes confrontés et c’est la guerre contre COVID-19 “, a déclaré Antonio Guterres, Secrétaire, général des Nations Unies.

Cet appel intervient juste un jour après que Guterres a appelé à un cessez-le-feu mondial dans tous les conflits du monde pour donner le temps aux nations de combattre le virus.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page