Economie

Afrique : les dévises se font désirer

Du Nigeria au Zimbabwe en passant par les États d’Afrique centrale, le problème de la pénurie des devises est réel. La structure des économies africaines, essentiellement extraverties, avec un faible secteur manufacturier constitue une véritable préoccupation.

De même que la propension à consommer ce que “l’Afrique ne produit pas et à produire ce que l’Afrique ne consomme pas” est un réel facteur aggravant. Les flux financiers illicites constituent aussi un autre défi…

Il convient de relever que pour ses besoins alimentaires, le Nigeria, l’une des locomotives économiques du continent, a importé en 2018 pour l‘équivalent de 503 millions de dollars. C’est le bénéfice réalisé en 2015 en Chine, par la filiale du constructeur automobile américain General motor.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page