Actualités

Afrique du Sud : retour d’un photographe kidnappé en 2017 en Syrie (famille)

Un photographe indépendant sud-africain enlevé en janvier 2017 en Syrie par un groupe d’hommes armés non identifiés est rentré dans son pays, a-t-on appris vendredi auprès de son ex-épouse.

Shiraaz Mohamed avait été kidnappé le 10 janvier 2017 devant un hôpital de l’organisation non-gouvernementale sud-africaine Gift of the Givers à Darkouch, une ville syrienne située à 100 km à l’ouest d’Alep (nord-ouest), près de la frontière turque.

“Shiraaz Mohamed est de retour au pays” en Afrique du Sud, a déclaré vendredi son ex-épouse Shirley Brijlal à l’AFP. “Compte tenu des circonstances, lui et sa famille demandent le respect de leur vie privée. Le moment venu, nous publierons un communiqué”, a-t-elle simplement ajouté.

Mi-décembre, l’ONG avait affirmé que Shiraaz Mohamed s‘était “enfui”, mais sa famille avait expliqué n’avoir aucun contact avec lui.

Vendredi, l’ex-épouse du photographe n’a pas précisé les circonstances de la libération ou de la fuite du photographe.

Le ministère sud-africain des Affaires étrangères, qui a souligné avoir “travaillé avec toutes les parties impliquées pour obtenir sa libération”, s’est dit “très très heureux” du retour en Afrique du Sud du reporter, laissant le soin à sa famille de communiquer sur le sujet.

En 2018, Gift of the Givers avait annoncé avoir reçu la preuve indirecte que le photographe était en vie, sous la forme de réponses à une série de questions. Un an plus tard en 2019, elle avait affirmé avoir reçu une vidéo prouvant qu’il était toujours vivant.

AFP

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page