Afrique du Sud: des lions dévorent… un braconnier

70

Le corps d’un braconnier retrouvé déchiqueté dans une réserve privé. En Afrique du Sud, les restes d’un homme ont été découverts samedi 10 février à Hoedspruit, près du parc national Krüger en Afrique du Sud. « Il semblerait que cet homme était en train de braconner lorsqu’il a été attaqué et tué par un groupe de lions, a précisé un porte-parole des forces de l’ordre. Ils l’ont dévoré presque entièrement, ils n’ont laissé que sa tête et quelques morceaux de chair. »

Un fusil chargé a été découvert près du corps de l’homme. L’individu cherchait-il à abattre un lion ? « Le prix d’une partie du corps d’un lion est bien plus bas que la corne d’un rhinocéros », souligne toutefois Michael ‘t Sas-Rolfes, chercheur sur l’impact du braconnage sur le marché en Afrique du Sud à l’université d’Oxford.

L’an dernier, plusieurs lions y ont été retrouvés morts empoisonnés, leur tête et leurs pattes coupées probablement utilisées pour les besoins de la médecine traditionnelle. Les rhinocéros, dont 80% de la population mondiale vit en Afrique du Sud, sont les principales victimes du braconnage local. Plus d’un millier d’entre eux ont encore été tués l’an dernier, selon les statistiques des autorités sud-africaines, victimes du commerce international, illégal, de leurs cornes très recherchées en Asie pour leurs vertus prétendument thérapeutiques.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here