Afrique centrale : le Gabon premier en matière de liberté de la presse en Afrique centrale (RSF)

38

Libreville (© 2018 Afriquinfos) –Le Gabon est en tête en matière de liberté de la presse dans les six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), selon le classement 2018 de Reporters sans frontières dont APA a obtenu copie jeudi.

Au plan mondial, le Gabon occupe le 108ème rang sur un classement de 180 pays.

La Centrafrique, pays en proie à une crise politico-militaire et religieuse, arrive à la 112ème place mondiale. Elle est deuxième dans les pays de la CEMAC, suivie du Congo Brazzaville (114ème rang mondial) et du Tchad (123ème rang mondial).

Le Cameroun (130ème mondial en 2017) gagne un point et se classe au 129ème mondial. Il est 5ème dans la CEMAC.

La Guinée Equatoriale, lanterne rouge dans la CEMAC, occupe le 171ème rang mondial. Elle avait le même rang en 2017.

Le Ghana, 23ème au niveau mondial, est numéro un en Afrique suivi de la Namibie (26ème mondial) et de l’Afrique du Sud (28ème mondial).

Le Burkina Faso, 41ème mondial est le premier pays francophone suivi des Comores (49ème mondial) et du Sénégal (50ème).

La Norvège, Suède, Pays-Bas, la Finlande et la Suisse sont les 5 premiers au monde. La France occupe la 33ème position.

La Chine, la Syrie, le Turkménistan, l’Erythrée et la Corée du nord occupent toujours le bas du tableau.

Selon RSF, l’édition 2018 de son classement mondial de la liberté de la presse, révèle un climat de haine de plus en plus marqué. L’hostilité des dirigeants politiques envers les médias n’est plus l’apanage des seuls pays autoritaires comme la Turquie (157e, -2) ou l’Egypte (161e), qui ont sombré dans la “média-phobie” au point de généraliser les accusations de “terrorisme” contre les journalistes et d’emprisonner arbitrairement tous ceux qui ne leur prêtent pas allégeance.

Innocente Nice

 

 

Afriquinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here