20 ans plus tard, il retrouve la femme qui lui a sauvé la vie

24

Pour de nombreuses personnes, la naissance d’un enfant est un événement bien préparé et rempli de joie. Mais malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Le 16 mai 1998, Azita Milanian faisait son jogging avec ses chiens dans le sud de la Californie. Ses amis lui avaient proposé d’aller danser, mais elle avait refusé.

Pendant son jogging, l’un de ses chiens s’est soudainement arrêté et a commencé à fouiller. Quand Azita a regardé ce que son chien avait trouvé, elle a été choquée de voir deux petits pieds qui sortaient de terre.

Azita a supposé que l’enfant était mort. Mais il s’est mis à pleurer. Elle a rapidement déterré le nouveau-né, qui avait toujours son cordon ombilical accroché au nombril.

« S’il te plait, ne meurs pas, » a-t-elle dit au bébé selon Los Angeles Times. « Je ne te quitterai jamais, je t’aime. »

Enterré vivant

L’enfant n’avait pas seulement été jeté là, mais il avait aussi été enterré vivant.

« Il a attrapé mon poignet et il a arrêté de pleurer, » dit Azita. « C’était très émouvant. » Quel genre de personne peut faire quelque chose d’aussi horrible à un nouveau-né ?

Azita s’est ruée à l’hôpital avec l’enfant et celui-ci a immédiatement été pris en charge. Sa température corporelle était dangereusement basse à 27°C, mais il a survécu. Les autorités ont essayé de trouver la personne qui avait abandonné le garçon, que les infirmiers de l’hôpital avaient appelé Christian. Mais leur recherche a été vaine.

La police a reçu un appel anonyme un mois plus tard. C’était une femme qui affirmait être la mère du bébé. Elle a demandé quelle serait la sanction, mais elle a ensuite raccroché. Les autorités ont suspecté que la mère était très jeune et qu’elle avait probablement paniqué après la naissance et avait jeté l’enfant.

Azita a pensé adopter Christian, mais après toute l’attention dans les médias, elle pensait que ce serait trop facile pour quelqu’un de le retrouver. Pendant un certain temps, elle a essayé de se renseigner pour savoir comment allait Christian. Mais quand le garçon a été adopté, ce n’était plus possible.

Azita espérait que le garçon la retrouverait un jour, tout comme elle l’avait trouvé. Mais les années passaient et elle n’avait aucune nouvelle. Rien pendant 20 ans.

Heureusement, Christian avait été adopté par une bonne famille. Ils l’aimaient et l’ont appelé Matthew et ont gardé Christian comme second prénom.

Je savais qu’il avait été adopté

Ce n’est qu’à l’âge de 17 ans que Matthew a découvert que ses parents n’étaient pas ses parents biologiques.

Quand il avait 20 ans, une émission radio a entendu parler de l’histoire de Matthew et a pris contact avec lui en lui demandant s’il accepterait faire un test ADN et de recevoir les résultats en direct. Il a accepté et les producteurs de l’émission ont aussi invité Azita qu’ils avaient retrouvée en faisant des recherches pour l’histoire.

afrik53.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here